© 2019 by VALERIAN MACRABBIT.

Contact : valerian.macrabbit@gmail.com

The Man who became a Rabbit (2018)

A propos du vidéoclip (interview pour Divertir, janvier 2018)

Pouvez-vous nous présenter le titre The Man who became a Rabbit ? Comment l'avez-vous composé ?


The man who became a Rabbit a à la fois un côté pop-rock très 90's et ce côté forain que l'on retrouve dans l'ensemble de l'album. Le titre a été créé en collaboration avec Kopney, un musicien indépendant dont j'ai découvert le travail sur Soundcloud. La chanson est construite comme un conte, elle évoque ces gens toujours pressés, occupés, qui ont un rapport au temps déréglé. On peut bien entendu penser au Lapin Blanc de Lewis Carroll, toujours en retard et à sa fameuse montre qui apparaît dans le clip.

Comment s'est passé le tournage du clip ?


La pré-production et le tournage ont été une belle aventure, riche en surprises et en rencontres. J'ai contacté le réalisateur keralais Lalkrishnan après avoir découvert son vidéoclip Ente Kochi et étais ravi qu'il accepte de travailler avec moi. Nous avons tourné dans les ruelles de Fort Kochi et Mattancherry, dans le Sud de l'Inde. Tous les commerçants attendaient le tournage ; ils nous connaissaient car avec quelques amis indiens, nous avions pris l'habitude de jammer dans la rue.
 

Le clip nous fait suivre l'itinéraire d'un petit garçon qui cherche à donner un sens à sa vie. Il va être guidé par une succession de personnages inspirés par Alice au Pays des Merveilles, que j'interprète sous différents maquillages. Pour jouer le Chat du Cheshire, j'ai dû apprendre le Kathakali, un art traditionnel entre la danse et le théâtre muet. Vous pouvez remarquer que les personnages font parfois des signes étranges caractéristiques de cet art : la signification est sous-titrée et correspond à des passages d'autres chansons de l'album.

Pourquoi vous être inspiré d'Alice au Pays des merveilles pour l'univers de ce clip ?


J'aimais l'idée d'intégrer ces personnages qui peuplent notre imaginaire commun dans le paysage très réaliste d'une ville indienne, de passer moi-même d'une identité à l'autre grâce au maquillage. Je m'inspire d'Alice pour créer ma propre fantasmagorie et de nouveaux personnages hybrides : le Kathakalikat, Daisy Burki, Uncle Narguilé et Mac Hatter sont des clins d'oeil déformés aux personnages de Lewis Carrol.

Une anecdote sur The man who became a Rabbit ?


Nous n'avons pas pu tourner la dernière scène à cause d'une averse monstrueuse ! Il n'avait jamais plu à Cochin depuis que j'y étais et tout d'un coup, en l'espace de quelques secondes, c'était un véritable déluge. J'ai pris ça pour un signe et un beau point final à toute cette aventure. L'arrivée de la pluie est une grande fête en Inde : les enfants sortent dans les rues et dansent, c'est l'euphorie.

Song #4C (2017)

Monsters (2016)

A propos du vidéoclip (interview pour Divertir, juillet 2016)

Pouvez-vous nous présenter votre single Monsters ? 


C’est le titre d’ouverture de l’album. Il a été réalisé en collaboration avec Nicolas Nieto et Jacqueline Lemasle et inspiré par le roman Disgrâce de Coetzee. C’est une chanson violente qui aborde la question de la haine mais du point de vue du vengeur, de celui dont on a nourri la rancœur par de multiples humiliations jusqu’à un point de non-retour. Il peut y avoir une lecture politique du texte - qui ressort particulièrement dans la Lyrics Video - et en même temps, l’instrumentation est assez onirique. Un peu comme si un grand clown venait nous chanter d’une voix grandiloquente : « Danse, Homme Blanc, mais tu paieras pour ce que tu as fait ».

Credits : 

"The Man who became a Rabbit" Official Music Video (MacRabbit/Kopney).

From the album "The Freak Parade" by Valérian Macrabbit.

Direction- Lalkrishnan (Ente Kochi)

Scenario and codirection- Valérian Macrabbit

Dop-Jinto George

Editing-Lalkrishnan

Colorist-Jithin George

Make up- RG wayanadan (Mad Hatter, Kathakali Cheshire Cat & characters from Alice in Wonderland)

Asso. Director-Jithin krishnan, Sumin Sharaf

Assistants- Sriram Sankar, Ashik Kareem

Production : ENS Lyon, Penguino Prod

"Song #4C" Round the World MusicVideo (MacRabbit / Kopney)

From the album "The Freak Parade" by Valérian Macrabbit

Dop and editing : Valérian MacRabbit

"Monsters" Lyrics Video (MacRabbit/Lemasle/Nieto)

From the album "The Freak Parade" by Valérian Macrabbit.

Editing : Valérian MacRabbit